Comment bien utiliser un couteau de cuisine ?


Comment bien utiliser un couteau de cuisine ?

Les couteaux de chef sont disponibles dans de nombreuses formes et tailles et à des prix différents. Des lames complètement lisses aux couteaux avec des découpes dans la lame et d’une longueur d’environ 16 centimètres à plus de 30. Si vous voulez être comme un chef professionnel, il est essentiel de trouver le bon couteau de chef. Posséder les bons outils vous permettra de faire un bon bout de chemin. Mais pas suffisamment, car un bon couteau ne fonctionnera que si vous maîtrisez les techniques de coupe requises.

De nombreux chefs amateurs ont, dans une certaine mesure, peur de leur couteau de chef. Nous le comprenons, surtout parce que nous savons à quel point un bon couteau peut être tranchant. Cependant, si vous contrôlez votre couteau, ce n’est pas nécessaire. En faisant attention à la technique, il vous sera presque impossible de vous couper. C’est pourquoi nous vous donnons cinq conseils pratiques pour couper comme un vrai pro !

Conseil n°1 : La bonne prise en main

Bien qu’il n’existe pas de “meilleure façon” de tenir un couteau de chef, il y a certainement quelque chose que vous ne devriez pas faire. Ne placez jamais votre index sur la lame lorsque vous l’utilisez. Vous remarquerez rapidement que c’est une façon de travailler à l’étroit et que vous vous fatiguerez vite. De plus, il y a un risque que votre index glisse et finisse sous la lame pendant que vous utilisez le couteau. Aïe !

La poignée la plus couramment utilisée est celle que l’on appelle “poignée marteau”. Vous serrez le manche avec quatre doigts et vous placez votre pouce contre votre index, à l’avant du manche. Une version de cette prise est appelée “prise de lame” où les trois derniers doigts serrent le manche tandis que le pouce et l’index s’appuient contre la lame. Pour éviter de vous couper, vous devez toujours garder votre index plié. Les adeptes de cette prise – qui est moins courante que la prise du marteau – affirment qu’ils peuvent mieux contrôler le couteau en le tenant de cette façon.

Conseil n°2 : Utilisez les deux mains

La main qui guide est aussi importante que la main qui coupe. Après tout, cette main détermine le tempo et l’épaisseur des tranches. Avec cette “main libre”, vous pouvez contrôler la main qui tient le couteau. Pour ce faire, vous placez les trois doigts du milieu sur le produit à découper. Gardez le bout de vos doigts plié vers l’intérieur pour vous assurer que seules vos articulations peuvent entrer en contact avec la lame du couteau. Après tout, c’est elle qui détermine le tempo et il devient également impossible de se couper (tant que le couteau reste droit).

Conseil n°3 : Restez en contact avec la planche à découper

Pour ce qui est de la coupure elle-même. Il est essentiel que votre couteau reste toujours en contact avec la planche à découper. Vous n’avez pas besoin de soulever le couteau. Après tout, vous coupez avec un couteau de chef, vous ne coupez pas avec. Lorsque vous l’utilisez, il doit toujours rester en place. Vous ne déplacez le produit qu’avec votre main libre.

Vous le faites avec votre rose et votre pouce, que vous gardez derrière les trois majeurs légèrement pliés. Vous placez la pointe du couteau sur la planche à découper, devant le produit à découper. Vous soulevez le dos du couteau, puis vous faites glisser le produit sous le couteau. Vous placez le bord sur le produit et vous maintenez les articulations de votre main de guidage contre la lame. Vous devez maintenant effectuer des mouvements de balancement, pendant lesquels la pointe du couteau ne quitte jamais la planche à découper. La vitesse utilisée pour ramener votre main directrice vers l’arrière détermine la vitesse à laquelle vous coupez et l’épaisseur des tranches. La vidéo ci-dessous explique cette technique.

Conseil n°4 : Soyez patient

Oui, nous savons qu’ils sont assez impressionnants, ces chefs de télévision qui passent rapidement sur une planche à découper. Et après un peu d’entraînement, vous pourrez peut-être faire la même chose. Mais surtout au début, il est essentiel de prendre son temps. Arrêtez-vous entre les deux pour repositionner votre main. Vous obtiendrez ainsi les meilleurs résultats et vous serez plus en sécurité.

Conseil n° 5 : utilisez un couteau bien aiguisé

C’est peut-être évident, mais il est essentiel d’utiliser un couteau bien aiguisé. Les couteaux émoussés sont, après tout, plus dangereux que les couteaux aiguisés comme des rasoirs. Vous devrez appliquer plus de force et les chances que votre couteau glisse du produit sont beaucoup plus grandes. Résultat : vous vous couperez avec le couteau, ce qui causera beaucoup plus de dégâts que lorsque la même chose se produit et que vous utilisez un couteau aiguisé. 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *